Soin

Mes compagnons anti capitons

Je vous le disais lors de la publication de mon article « remise en forme » : en ce moment, je mène plusieurs batailles. Contre les kilos, contre la flemme, et, aussi, contre la cellulite. Et purée, celle-là, je dois bien avouer que depuis des années, c’est un adversaire assez coriace ! Si en perdant du poids, j’avais réussi à l’estomper, elle s’est fait un méga plaisir de revenir s’incruster sur mes cuisses et mon popotin, histoire de trôner fièrement sous mes vêtements. Même si elle n’est pas « profonde », autant vous dire que, niveau glamour, y a mieux. Du coup, en plus de reprendre le sport et une alimentation saine, j’ai également décidé de prendre en main l’aspect de ma peau, en mettant tout de mon côté pour faire disparaître cette saleté de peau d’orange. Aujourd’hui, je vous présente donc les quelques produits que j’utilise en ce moment histoire de tenter de me débarrasser de cette compagne parasite. Comme on est pas mal à être squattées par cette sale bête, je me suis dit que ça pourrait sans doute vous intéresser !

Il y a de nombreux mois (voire même peut-être quelques années ?), j’avais reçu la fameuse ventouse anti-cellulite « Cellublue », qui ne m’avait pas réellement convaincue. Cette petite cup siliconnée est censée désincruster la cellulite de ses petites poches grâce à un effet ventouse. Elle s’utilise sous la douche, ou sur une peau sèche mais bien huilée, par petits mouvements de glissement sur la peau. Ensuite, à vous de cibler les zones à traiter ainsi que l’intensité désirée supportée. Personnellement, à l’époque, j’ai vite déchanté lors des premières utilisations : je devais y aller trop fort (car ça ne me faisait pas mal), ou ne pas huiler assez car la chose avait tendance à faire éclater mes capillaires sous la peau de mes cuisses. Ca me faisait comme des minis varices. J’ai donc très vite stoppé l’expérience. Seulement, à force d’en entendre énormément de bien (et de désespérer sur l’aspect « cottage cheese » de mes jambes), j’ai décidé de lui donner une seconde chance. Jusqu’ici, même si ça me pince assez fort sur le côté des cuisses lors de l’utilisation (et m’a même fait un petit bleu au début car je l’ai laissée trop longtemps au même endroit), je la supporte mieux  et aucun vaisseau n’a éclaté depuis 2 semaines. Certes, ça fait pas du bien, mais c’est vraiment supportable. Je vais donc continuer de l’utiliser une à deux fois par jour si possible, afin de juger son efficacité : le matin sous la douche, et le soir, avant de dormir, avec de l’huile. Affaire à suivre !

En parlant d’huile (puisqu’il en faut pour le Cellublue), autant vous parler d’une de celles que j’utilise en ce moment. J’ ai reçu la première il y a pas mal de temps, et comme je n’en utilise habituellement presque jamais sur le corps, et que j’ai déjà mes huiles chouchoutes pour les cheveux, elle traînait dans un tiroir depuis pas mal de temps. J’ai donc décidé de lui donner son heure de gloire en l’utilisant en combo avec ma p’tite ventouse de torture. Il s’agit de l’Huile d’Argan bio de chez Fleurance Nature.  Soit disant revigorante et régénérante, c’est une huile que j’aime bien car elle n’est pas très parfumée, non poisseuse et  qu’elle pénètre assez bien une fois la séance de Cellublue terminée. J’en profite donc pour m’hydrater vite fait en me massant les zones torturées après ma séance de Cellublue. Pour être honnête, à part sa compo, elle n’a rien d’extraordinaire, je ne pense pas que je la rachèterai car « c’est juste une bonne huile lambda » mais en tout cas, elle est efficace, fait bien son job et j’apprécie l’utiliser. Elle n’est pas très chère, ne contient pas de crasses et sa texture est top pour faire bien glisser la ventouse sur la peau. Après, ça reste une huile comme une autre, je ne lui jure pas fidélité éternelle une fois le flacon fini (entre nous, je pense qu’elle s’en remettra).

Et parce que j’aime varier les plaisirs (et que je me suis plantée en achetant l’huile stimulante de Laurence Dumont à la place de racheter l’eau stimulante que j’adore, snif), j’utilise également l’huile présentée ci-dessus. Comme l’huile Fleurance Nature, c’est un produit vraiment très efficace pour faire glisser le Cellublue sur la peau pendant la séance d’extermination cellulitaire. Mais celui-ci a trois petits avantages que j’aime beaucoup. Premièrement, l’application se fait via un spray. C’est donc plus facile à doser et étaler sur la peau. Deuxièmement, son prix : ça coûte environ 5 euros et dure une vie. Troisièmement, son odeur ! Je vous le disais ici, j’adore l’odeur de l’eau stimulante et l’huile sèche a un parfum identique : c’est frais, fruité, vivifiant, tonique, bref, j’adore ! Je l’utilise donc en alternance avec la Fleurance Nature, lorsque j’ai envie de quelque-chose de frais et parfumé avant d’aller me coucher. Un pur moment de plaisir qui me fait rentabiliser cette huile qui, sans la redécouverte du Cellublue, aurait fini oubliée dans une armoire.

Enfin, quand j’utilise le produit sans huile, sous la douche le matin, il m’arrive parfois de ressentir ensuite quelques petits pincements ou d’avoir quelques rougeurs sur les zones sur lesquelles j’ai insisté. Pour soulager ça tout en hydratant ma peau, j’utilise un produit que j’ai découvert il y a peu, suite à une irritation à l’aisselle, et que j’ai acheté suite aux conseils de beaucoup d’entre vous : le gel d’Aloe Vera. Ici, j’ai pris le premier (et seul) que j’ai trouvé chez Di, de la marque Aloe Pura. Son prix était raisonnable (environ 6 euros), sa compo me semblait correcte, sa contenance intéressante, je l’ai donc embarqué. Le gel d’Aloe Vera est reconnu pour ses vertus hydratantes, calmantes, rafraîchissantes et cicatrisantes. Depuis que je l’ai découvert, je l’utilise souvent pour tout et n’importe quoi (brûlures, hydratation, échauffement, coup de soleil, …) mais principalement pour hydrater et soulager mes cuisses après y avoir passé le Cellublue à la sortie de la douche. Si l’odeur n’est pas fameuse, la texture est super chouette car le gel se fond très vite à la peau & ne laisse aucun fini gras et aucune sensation de matière sur l’épiderme : je peux donc enfiler mon jeans direct après, tout en sentant un effet « frais » sur ma peau pendant de longues minutes. Ca soulage vraiment bien ! Un très bon produit multifonction que je vous recommande vivement !

Et voilà, désormais, vous savez tout sur ma petite routine anti-capitons du moment ! Comme j’ai foi dans les effets à venir du sport et de mon rééquilibrage alimentaire, j’ai décidé de m’orienter vers des produits simples et (normalement) efficaces dont j’ai entendu pas mal du bien sur Internet. Je me vois très mal me ruiner en crème hors de prix pseudo « affinantes/amincissantes/raffermissantes/blablabla » alors que je n’y crois pas. J’opte donc pour cette routine-ci, qui m’inspire bien plus confiance et ne coûte pas un rein !   Je l’adapterai si besoin en fonction des résultats et vous reparlerai, dans quelques semaines, de mon évolution niveau capitons  ! Même que je vous ai fait un infâme cliché « avant », au cas où y aurait un « après ». Si ça c’est pas du teasing de fou…

Et vous, quels sont vos alliés pour effacer votre cellulite ?

Vous êtes aussi victime de ce parasite ?

À propos de l'auteur

Pauline

Blogueuse depuis 2010, je suis passionnée par les cosmétiques et l’univers de la Beauté. Ici, je partage avec vous mes tests, avis, découvertes et coups de coeur dans la bonne humeur !

En savoir plus

Laisser un commentaire

6 commentaires

  1. Light&Girly
    Répondre

    Oh que oui je suis victime de ce parasite!
    Mon arme, c'est l'Ultimate Anti Cellulite Oil de Garnier.
    Pour une dizaine d'euros, je trouve qu'elle fait très bien son job (peau lisse et souple) et l'odeur est top!
    Bisous

  2. Apoka-Lipstik
    Répondre

    Mouahahaha tu m'as trop fait rire avec le Cottage Cheese XD J'avais acheté la Cellublue fin Juin, j'avais reçu un bon d'achat chez Di et je me suis dit que c'était l'occasion de tester la chose mais j'avoue que je l'ai fait sérieusement pendant 1 semaine … après je suis partie en vacances et je ne m'en suis plus vraiment servie après …

    Je vais essayer de me ré-appliquer à la tâche x) Perso j'utilise une huile de chez Floressance qui sent super bon je trouve.

    Enfin bref, ce commentaire pour dire pas grand chose en fait puisque je ne l'ai pas testée assez XD

  3. Mademoisellevi
    Répondre

    L'aloe vera : MAGIQUE
    Je recommande toujours ce produit :))

  4. LaLuTotale
    Répondre

    Avant d'être enceinte, j'étais épargnée par la cellulite, et pourtant je suis dodue de nature :-) Ou du moins, on ne la voyait pas du tout, il fallait que je pince très fort l'arrière de mes cuisses pour voir quelques capitons.
    Maintenant dans mon 9ème mois de grossesse, je peux te dire que les choses ont changé…! ( salopes d'hormones ! ) . Je sens que je vais avoir plusieurs batailles à mener avec mon corps après avoir accouché….

  5. Olivia - GameOfBeauty
    Répondre

    Il faut vraiment que j'achète cette ventouse. Je vois énormément de photos avant-après et ça fait rêver et je trouve que pour 20 euros ce n'est pas cher payé de réduire son cellulite de 3/4. EN tout cas merci pour cet article très précis.
    Bises

  6. LesJoliesChosesDeLola
    Répondre

    Hello !!

    La Cellu Cup, je l'ai depuis un mois, je crois. J'ai vu une différence sur mes cuisses au niveau de l'intérieur. Pour le reste du corps, je n'ai pas encore tester. Je me suis dit je fais à fond un endroit puis apres le reste on verra.
    Je voudrais ton avis, as tu tester la Somatoline, le gros peau pour reduire le tour de taille ?

    Lola