Humeurs

Je réfléchis et achète autrement : au revoir achats compulsifs.

Aujourd’hui, je vous parle de la Naked 2! Naaaaon! Je rigole!

Aujourd’hui, je poste un article un peu différent des autres afin de
parler de l’évolution que j’ai observé dans mon comportement au niveau des
achats. Nous sommes toutes un peu (beaucoup ?) dépensières et victimes de
craquages compulsifs, pas d’inquiétude. Seulement, après réflexion, j’ai appris
à acheter autrement. Préparez-vous, cet article est très long.

Ceci est une photo d’illustration provenant de Weheartit, ce n’est pas ma collection personnelle :)

 

Pour celles qui l’ignorent, avant d’ouvrir ce blog, je tenais
principalement une chaîne youtube. J’y publiais des vidéos (revue, tuto, haul),
mais j’étais également abonnée – et je le suis encore car je continue de suivre
mes préférées – à des centaines de chaînes. Seulement voilà, être abonnée à de
nombreuses MU addicts, signifie voir sur son fil d’actus une bonne cinquantaine
de vidéos beauté par jour. Faire des vidéos signifie avoir un minimum de
produits à présenter. Et tout ça, au final, a beaucoup influencé ma manière de
dépenser. J’ai réalisé qu’à force de regarder certaines vidéos/lire certains
articles, je me créais des besoins totalement « inutiles ». Certes,
c’est le cas pour beaucoup d’entre nous (si on achetait toutes que de
l’essentiel, ça se saurait) mais là, c’était vraiment dans l’excès. Dans le
surplus.

A force de voir des youtubeuses
dépenser des fortunes en une journée et en faire des Hauls régulièrement, je
finissais par dédramatiser le fait que « moi, je n’avais dépenser que 50e
en make-up cette semaine » ou que « moi, j’avais trop de produits,
mais qu’ils étaient bon marché ».  Voir des articles/vidéos « nouveautés
ELF » me poussait à chaque fois à repasser une ou deux commandes, voir les
mots « New » ou « Limited Edition » sur les stand Catrice
et Essence me faisait acheter tels ou tels produits pour « tester parce
que c’est pas cher ». Et tout ça, sous le prétexte que je pouvais acheter
car c’était des produits à bas prix. Seulement voilà, je me suis rendue compte
qu’à force de me laisser tenter par chaque nouveauté juste parce que ça
n’affectait (soit-disant hein, on va y venir) pas mon budget, je me retrouvais
avec des tonnes de produits entassés : des « bofs », des
« gadgets », des « inutiles », des « j’ai la même
couleur », des « c’est cool mais pas pratique », des « pff
c’est déjà sec/périmé », des « j’ai acheté ça parce que j’avais deux
euros qui traînaient dans ma poche ».
En gros, mes tiroirs se remplissaient de « petits trucs
sympas » mais que j’utilisais très rarement pour X ou Y raisons. Même
raisonnement sur ELF : « oh, c’est qu’un euro ! Je prends, je
teste et si j’aime pas, c’est pas pour un euro ! ». Oui sauf qu’au
final, on se retrouve avec plein de daubes pas chères qui traînent. Bien sûr
qu’ELF, Essence, … ont des produits vraiment exceptionnels. Mais comme toute
marque, ils en ont aussi des nuls. Qui s’empilaient dans mes tiroirs à force
d’achats compulsifs. Tous ces produits m’étaient bien « montés à la
tête » alors que deux ans auparavant je me contentais depuis des années de
5 produits pour me maquiller, et que je rachetais indéfiniment les mêmes.

 

La course à la
découverte, la pulsion du test, l’objet d’un nouveau haul : n’importe quel
prétexte était bon pour que j’achète ceci, cela. Et je dis pas que je suis
complétement sortie de cette optique là hein. Bien sûr que lorsqu’on dit du
bien d’un produit, j’ai envie de tester. Bien sûr que lorsque j’achève un
correcteur, je suis trop tentée d’en essayer un autre même si j’étais
satisfaite de celui-là. J’essaye juste de réfléchir au-tre-ment. Parce que oui,
avant j’empilais les « pas chers à tester », seulement, avec du
recul, quand j’additionne le prix de chacun de mes flops qui traînent, ça fait
quand même des centaines d’euros ! Donc j’ai essayé de me remettre en
question, de cibler le problème et de trouver des solutions. Pour remédier à
ça, j’ai trouvé quelques « concepts » clefs pour me raisonner, et
m’aider à craquer plus intelligemment qu’autre-fois. Parce que d’office que je
craque encore, le père Noël n’existe pas.

 

Ceci est une image provenant de Weheartit, il ne s’agit pas de mes produits.

 

Voici donc les 8 comportements pertinents à adopter face à la tentation, selon moi:

 

Plutôt que d’acheter 25 produits à 1euros « au pif », achetez un produit de « qualité » à 25e (ceci est un exemple) et sur lequel vous avez vu de nombreuses revues. Car premièrement, acheter un produit en se saignant, vous force à le rentabiliser en l’utilisant souvent (contrairement aux produits cheap qu’on laisse traîner sans scrupule). Deuxièmement, si vous vous êtes bien renseignée et que des revues vous ont convaincue de craquer, vous n’en serez certainement pas déçue (contrairement aux produits cheap qu’on achète sur un coup de tête sans réfléchir). C’est souvent une valeur sure.

 

Savoir se fixer un budget « Beauté/mode » par mois. C’est très important et ça aide à prendre conscience de nos craquages compulsifs et de l’impact qu’ils ont sur notre porte-monnaie. Ca aide également à gérer. Si, par exemple, vous bavez sur une palette Urban Decay (nooon, pourquoi prendrais-je mon cas pour une généralité m’enfin ?!) mais que votre budget n’est que de 35e/mois, dépensez moins le premier mois pour transposer au mois prochain et vous acheter votre palette. Résultats : vous gérez mieux. Vous vous évitez les dépenses « parasites », vous profitez vraiment de votre palette car c’est votre « seul achat du mois ». En plus de faire prendre conscience de la valeur de l’argent, ça permet de bien rentabiliser son nouveau chouchou. (ça marche aussi pour les sacs, c’est magique).

 

Guettez les promos et profitez des soldes quand des produits ciblés vous font envie. Cela vous permet d’économiser, mais aussi de faire du bien à votre « budget du mois » (voir point 2). Séphora, ELF, Cherryculture (…) font très souvent des codes promo sur leur site : sachez attendre le bon moment pour acheter.

 

Faites-vous offrir un produit aux occasions spéciales : si pour Noël, votre anniversaire, la St Valentin, … une personne vous avoue ne pas savoir quoi vous offrir, c’est toujours l’occasion de lui glisser le nom d’une de vos convoîtise. Il sera soulagé et vous satisfaite de votre cadeau. Résultats : votre budget s’en trouve content, pas de culpabilité d’avoir dépensé pour ça et l’ « objet » devient, en +, un souvenir « de la part de… ».

 

Faites l’inventaire de vos produits. Vous ne vous servez plus du tout de ça ? Vous avez trop de ça ? Vous n’aimez pas tel produit ? Faites le tri : donnez-les à vos amies, organiser une vente ou un troc, faites-en profiter votre sœur ou votre cousine, … Réduisez votre butin à ce que vous aimez et utilisez vraiment. Ainsi, plus de produits parasites et de nouveaux achats plus réfléchis permis (surtout si vous avez récupéré l’argent de ces produits en les vendant).

 

Sachez rester fidèle à vos indispensables lorsqu’ils vous conviennent à 100%. Premièrement, parce que si on les aime vraiment, on fini toujours par y revenir. Deuxièmement, car ça évite un flop inutile. Troisièmement, parce qu’ils ne vous décevront jamais. Une marque favorite en matière de teint ? Des palettes inégalables ? Pourquoi toujours vouloir remplacer par autre chose quand on est vraiment satisfaite, finalement ?

 

Attendez d’avoir terminé un produit de telle « catégorie » pour en racheter un. Ceci ne marche pas pour les fards à paupières/palettes, les rouges à lèvres et les blushes mais convient parfaitement pour tout le reste. Mascara, anti-cernes, fond de teint, poudres, crème, démaquillant, shampoings, beurres corporels. Nous seulement, cela vous force à terminer (et donc à assumer jusqu’au bout, niak niak) vos craquages précédents, mais ça retarde également l’échéance pour vous racheter de nouveaux produits qui vous seraient alors « inutiles ». Parce qu’on aime toutes utiliser l’excuse de « oui, mais maintenant j’ai mon teint d’hiver », « Oui, mais ma peau est un rien plus sèche », « oui, mais il faut alterner les shampoings », mais qu’au fond, on en profite aussi. Avoir 8 fonds de teint ouverts et 4 shampoings semi-entammés, c’est pas pratique. Ni raisonnable.

 

Raisonnez-vous (c’est la plus dure, surtout si comme moi vous avez un petit démon qui n’est jamais à court d’argument pour justifier votre craquage). Et si vous craquez, achetez quelque-chose dont vous êtes sure de vous servir.

En essayant d’appliquer la plupart de ces conseils, j’arrive à réduire ma consommation mais également à limiter les déceptions/achats inutiles. Cela m’a aussi permis de m’acheter des produits « de marque » que je n’aurai jamais pu (en continuant d’acheter ainsi) m’offrir avant.  Je fonctionne donc maintenant avec « mes indispensables » que je juge de qualité, et des « craquages » réfléchis. Désormais, je préfère réfléchir, acheter moins et moins souvent mais surtout, consommer mieux et plus intelligemment. Alors certes, je suis pas immunisée contre un craquage innatendu (il faut parfois savoir se faire plaisir, exceptionnellement), et certes, en matière de mode et de maquillage, peu de choses sont vraiment « indispensables », on sera toutes d’accord là-dessus, mais je pense que vous aurez compris le fond de cet article puisqu’au fond… on est toutes un peu pareilles !

Est-ce que cet article vous a aidée ? Et vous, quel est votre comportement niveau dépense ? Avez-vous aussi des conseils pour éviter les achats compulsifs ? 

A bientôt !

À propos de l'auteur

Pauline

Blogueuse depuis 2010, je suis passionnée par les cosmétiques et l’univers de la Beauté. Ici, je partage avec vous mes tests, avis, découvertes et coups de coeur dans la bonne humeur !

En savoir plus

Laisser un commentaire

36 commentaires

  1. Momillon
    Répondre

    N’empêche cet article répond exactement à ce que j’étais entrain de me dire depuis quelques jours: acheter moins mais de meilleurs qualité, pour ce qui est du budget/mois, je n'y avait même pas pensé, mais je pense que je vais adopter cette méthode, quitte à attendre quelques temps de plus avant d'acheter tel ou tel produit, parce que en y réfléchissant un peu, il y a un an j'avais seulement un crayon noir, un mascara, un blush, un eye liner, 2 vernis et 2 rouges à lèvres… Et là, à force de regarder videos youtube, blogs et tout je me retrouve avec 4 palettes, 6 ou 7 rouges, 2 mascara, 2 liners, 4 crayons, et une vingtaine de vernis, (dont des bases et top coat donc je ne connaissais même pas l’existence auparavant). Alors oui ça reste correcte comparé aux 3/4 des blogueuses mais si en moins d'un an j'ai pu accumuler autant, si je ne me freine pas ça va devenir la débandade! :)
    Merci pour cet article et ces conseils!

    • Pauline
      Répondre

      Oui, youtube et les blogs sont deux véritables sources de tentation. Ca créé des besoins superflus et nous pousse à l'achat comme pas possible. Et plus on suit de blogueuses/youtubeuses, pire c'est 😀 Malheureusement oui, on ne peut pas tout acheter et ce fixer un budget/mois est le meilleur remède pour ne pas se ruiner et faire le point sur ce qu'on veut "vraiment" acheter (niveau nécessité, grosse envie, utilité qu'on en a…)! Perso maintenant je préfère aussi attendre plus longtemps et m'offrir un "beau" produit, que dépenser tout mon budget en produit dont je n'utiliserai pas les 3/4 car je réitérerai le mois d'après :)

      Ravie que cet article t'ait plus en tout cas, et ravie de voir que je ne suis pas la seule à fonctionner comme ça 😀

      Plein de bisous!

  2. Anah
    Répondre

    Ton article est vraiment top 😀 Moi aussi en ce moment je fais des folies.. Mais là je me suis dit les pigments j'arrête d'en acheter (j'en ai plus de 70), les palettes aussi (enfin tout ce qui est fards à paupières et mascara) et puis je commande quand y'a des promos ou des fdp gratuit (genre sur Sasa)! Enfin je me raisonne quoi 😛

    En tout cas j'aime vraiment ton article et je me suis reconnue dedans top top top 😛

    • Pauline
      Répondre

      Merci beaucoup :) ton commentaire me fait très plaisir Anah!
      J'ai aussi un peu craqué mon slip ce mois-ci (malgré mes bons conseils), mais maintenant je suis en NO BUY et ça faisait 3 mois que j'étais raisonnable donc "ça compense" 😀 , j'ai transposé mon budget! uhuh. Exactement, quand on juge qu'on a trop de produits d'une "telle" catégorie, autant vendre ou mettre le hola et ne plus en acheter 😀 Les promos sont nos amies aha <3

      Contente que l'article t'ait plus et que tu te sois reconnue dedans en tout cas 😉
      Gros bisous!

  3. Oh Beauty !
    Répondre

    Très bon article !
    J'ai souvent tenté d'essayer chacun de ces conseils mais c'est très très difficile ..
    Le seul que j'arrive plus ou moins à suivre, c'est de liquider mes produits jusqu'à ce que l'achat devienne une nécessité (même les échantillons y passent avant !)

    • Pauline
      Répondre

      Oui c'est très difficile parce qu'il suffit qu'une nouveauté sorte pour que notre instinct ressorte :) Mais si tu arrives au moins à tenir un de ces conseils, c'est déjà ça :) en + c'est un des plus importants. Gros bisous

  4. Charlotte B.B.
    Répondre

    Tu le sais, je pense comme toi :-)
    Super chouette article petit chou <3

  5. Toute en beauté
    Répondre

    rien à dire j'ai adoré cet article !!!!

  6. Coconut
    Répondre

    J'adore ton article… :)
    Continue sur cette lancée ! Tu es la meilleureeee ! Oui oui ! 😀

  7. Serena
    Répondre

    Un très bel article !
    J'ai connu cette période et elle commence seulement à me passer un peu, à vrai dire je suis en train de faire un tri immense et je vais essayer de vendre les produits dont je ne me sers pas XD
    Résultat, j'ai acheté dernièrement le fameux Full Cover de chez MUFE, parce que je n'avais pas trop acheté de produits "pas chers", je suis en train tout doucement, je l'espère d'être sur une voie plus "raisonnable", mais c'est vrai que c'est pas facile !^^

    • Pauline
      Répondre

      Je pense que "prendre conscience" de notre attitude de consommation exagérée a déjà un impact sur notre façon d'acheter :) on se met le hola toute seule et on essaye de faire plus attention, c'est un bon début! Le tout est de savoir prendre sur soi :) C'est chouette de penser à une bonne vente, gain de place et d'argent!

      J'ai également craqué sur le full cover de MUFE dernièrement pour les même raisons que toi ^^

      Merci beaucoup pour ce commentaire en tout cas!
      Plein de bisous

  8. dansmesplacards
    Répondre

    J'aime beaucoup ton article, il expose tellement ce que je pense! Mais je trouve que youtube est encore plus une source de tentation que les blogs. Avec youtube on peut voir des hauls entier pendant 20 minutes où les filles vantent les mérites de tel ou tel produit pendant de longues minutes. Alors qu'avec les blog se sont des images et un texte, je trouve que ce n'est pas associé pareil et ça ne fait pas le même effet :) Je ne sais pas si je suis très clair. Et ce qui est mortel sur youtube se sont les phénomènes de mode, quand il y a 15 vidéos sur le même produit. La c'est du rabâchage et ça fini par nous convaincre qu'il nous faut ce produit alors qu'à la base on en voulait pas.
    Enfin je ne sais pas si c'est clair ce que je raconte mais merci pour cet article :)

    • Pauline
      Répondre

      Oui tu as entièrement raison concernant youtube! Voir une revue de 20min et un haul de 15 a encore plus d'impact sur nous, c'est comme les pub qu'on voit à la tv, mais en pire. Ca pousse vraiment à l'achat, d'ailleurs les youtubeuse achètent souvent "tel produit" parce que telles ou telles youtubeuses en ont parlé!

      Le phénomène de mode est aussi très présent sur youtube c'est vrai (sleek, yankee candle, clarisonic, …) et voir 36 vidéos d'un produit nous créé ce besoin de l'avoir et de le tester car "tout le monde l'a" dans le milieu. Mais le phénomène de mode est aussi très présent sur les blogs, il suffit de compter tous les articles sur la Naked2 qui ont fleuri en une semaine pour s'en rendre compte 😀 (sans viser ton dernier article que j'ai bien aimé ;)).

      En tout cas ravie de voir que je n'suis pas la seule à penser cela, et contente que cet article t'ait plus!

      Bisous

    • AnnMakUp
      Répondre

      Je suis contente que mon article sur la Naked 2 t'aies plus. J'ai été tellement satisfaite de la 1 que je me suis dit que je ne pouvais être que satisfaite de la 2 (enfin j'espère ^^) et quand je l'aurai vraiment en main je pense que je vais sombrer dans l'hystérie mais bon, j'assume ^^
      J'ai mis très longtemps à acheter la 1, j'ai tourné devant pendant des mois avant enfin de me lancer. J'avoue, la 2 ça fait sûrement caprice mais j'ai suivi une de tes recommandations pour l'avoir, je me la suis faite offrir :) Je me soigne moi aussi.
      Bisous.

  9. EmilieV
    Répondre

    Quel chouette article!
    Je procède ainsi depuis un moment (Sauf pour les rouges à lèvres, j'avoue). Maintenant, je fais vraiment l'effort de terminer un produit pour en racheter un…

    Je limite un certain budget/mois pour mes produits de beauté (et encore, il m'arrive de ne rien dépenser sur un mois). Et j'ai décidé de m'offrir un bon produit "de luxe" tout les trois mois, histoire de rester raisonnable.

    J'ai deux questions qui me brûlent les lèvres : Les photos, c'est vraiment tout tes produits ???? Et tu as toujours cette chaîne Youtube ? Je n'étais pas au courant ;).

    • Pauline
      Répondre

      Merci Emilie :)
      Oui les rouges à lèvres (et les blush) sont aussi mes points faibles, c'est trèèès dur de résister!

      Pour les photos, non, ce ne sont pas mes produits, rassure-toi 😀 Ce sont des photos d'un site de photos que j'ai pris pour illustrer au mieux l'article :) comme je l'ai dit dans l'article, je privilégiais les "produits peu chers" et les achetais en quantité, donc les montagnes de MAC et de Chanel ne m'appartiennent pas :)

      & pour ma chaîne youtube, non j'ai supprimé mon compte pour plusieurs raisons. Des gens de l'univ' étaient tombés dessus et, même si je n'ai pas reçu de critiques, ça me dérangeait de savoir que des connaissances aient accès à mes vidéos. Puis youtube est un univers assez différent de la blogo, les polémiques y sont fréquentes, la rivalité et la course à la gloire sont flagrantes, et au final, j'avais du mal à me faire une place au milieu de tout ça :) J'ai donc supprimé mon compte et ouvert un blog, malgré de super abonnées.

      Gros bisous belle brune <3

  10. Lilitu
    Répondre

    C'est un peu les résolutions que j'ai prise après mon premier bilan avec mon kakebo^^ pour l'instant en févier je n'ai rien dépenser pour moi, car j'avais de toute façon pas mal de dépense: finir de payer le permis, le swap à préparer et l'anniv de mon filleul.
    Mais quoi qu'il en soit j'arrête les achats compulsifs et à petits prix pour m'acheter de BONS produits à la fin du mois :)

  11. B.
    Répondre

    Suis totalement d'accord avec ton raisonnement, à trop acheter, cela en devient limite maladif/obsessionnel & on n'y prend même plus plaisir…
    Je sens beaucoup de maturité dans cet article, tu tiens l'bon bout 😉
    très contente d'être tombée sur ce joli blog !

  12. Emilie
    Répondre

    J'ai découvert les chaines Youtube il y a environ un an.

    Je dois dire qu'on a vraiment tendance à se laisser influencer et à suivre le mouvement. Les vidéos créent une sorte d'hystérie autour de produits (qui ne sont d'ailleurs pas forcément des produits de maquillage) et surtout un comportement de "mouton". Je ne dis pas ça avec la prétention d'être différente. En même temps que j'ai découvert les chaines, j'ai aussi découvert ces espèces de pulsions dépensières et limite malsaines (puisque générées par un besoin de copier ou de posséder ce que l'autre a). J'ai mis un peu de temps à réaliser que c'est le côté négatif de la "blogo en vidéo". D'autant plus que la plupart du temps, comme tu le dis, on regarde les vidéos d'une personne qui n'a pas les mêmes moyens que nous : je suis étudiante et malheureusement pour moi je ne peux pas me permettre de dépenser ne serait-ce qu'une cinquantaine d'euros par mois dans des produits de beauté. Et finalement, les vidéos ont une influence plus négative qu'inspiratrice.

    Aujourd'hui je préfère me concentrer sur des youtubeuses qui donnent des astuces ou qui se contentent de présenter des techniques pour se maquiller.

    C'est tout à fait vrai qu'acheter devient obsessionnel. la preuve en est qu'être en période "no buy" comme on dit est intenable pour moi.

    Tu as raison : il vaut mieux avoir de bons produits que beaucoup de produits. C'est la politique que j'essaie d'adopter depuis quelques mois et finalement j'y trouve davantage mon compte. Petit à petit, on arrive à avoir une belle collection, non pas par la quantité mais par la qualité. C'est agréable de regarder ses tiroirs et de se dire "j'adore ce produit". Faire un achat malin quoi.

    Enfin bref, même si j'aime beaucoup la plupart des youtubeuses que je suis, j'essaie de prendre du recul et de ne pas agir en mouton. Et surtout, ne pas refuser d'essayer ou d'acheter un produit parce que ce n'est pas celui que tout le monde veut.

    Bisous :)

    • Pauline
      Répondre

      Tu as totalement raison dans ton raisonnement. L'envie de posséder est vraiment inciter par internet, et il faut savoir faire la part des choses et se faire plaisirs tout en achetant en fonction de ses besoins et non pas des envies des autres :)

      Gros bisous! Et merci d'avoir pris la peine de donner ton avis, ça fait vraiment plaisir de voir que mon article intéresse et provoque des réactions!

      A bientôt :) <3

  13. lucette
    Répondre

    Il est génial ton article :)
    Moi je suis pas du genre a acheter beaucoup, je me restreins vraiment, je me dis que c'est inutile vu les produits que j'ai déjà chez moi ! J'arrive a me raisonner
    En revanche, je pourrais parler de frustration du coup :p … Je me raisonne pour pas acheter, en revanche, je garde l'envie d'acheter :p A force de lire tous ces blogs et de regarder de suivre des chaines Youtube … :)

    • Pauline
      Répondre

      Oui j'pense qu'on est toutes un peu frustrées en voyant ces tonnes de revues sur des tas de produits géniaux :) mais si on devait acheter tous les produits qui font le buzz, je crois qu'on vivrait dans un carton 😀 malheureusement! Il faut savoir se frustrer "pour notre bien"!

      Plein de bisous

  14. Cha Malow
    Répondre

    Je suis également dans la même phase que toi, je tente de me raisonner, de me fixer un budget mais c'est pas toujours évident…et je sais exactement de quoi tu parles, en évoquer les produits pas chers qui s'empilent et qui nous servent à rien…j'essaye même de ralentir un peu le blogging car malheureusement il est la cause principale de mes craquages…grrr

    Je découvre tout juste ton blog et je dois dire que je l'aime déja beaucoup!

    • Pauline
      Répondre

      Merci beaucoup Cha Malow, c'est très gentil!
      Je dois dire que tenir un blog pousse aussi pas mal à l'achat, c'est vrai. Disons qu'il faut savoir exploiter nos produits et en faire des revues mais aussi des tuto, etc pour ne pas tomber dans une espèce de folie acheteuse juste pour produire des articles :) mais en lisant ceux des copines, c'est tentaaaant 😀

      Gros bisous

  15. Monyavie
    Répondre

    Quelle collection!
    Elle vaut bien l'article :)

  16. By Flo
    Répondre

    Merci pour cet article ! Depuis que je lis des blogs beauté et que j'en ai créé un, je suis devenue total addict ^^ et c'est mauvais, très mauvais. J'essaye également de me raisonner mais quand je sors c'est trop dur, je peux pas m'empêcher de voir quelque chose que j'ai vu sur internet et qui est "trop bien" ^^ donc je craque. MAUVAIS ! Donc je sors plus en ville^^

  17. Le bazar d'Alison
    Répondre

    Je reste raisonnable du moins j'essaye.
    Mais depuis que j'ai mon blog, je dépense plus, a force de voir plein de revues avec des produits géniaux, c'est tentant !
    Des bisous

    http://lebazardalison.blogspot.fr/

  18. Wendy
    Répondre

    Perso, j'utilise, en maquillage, une crème hydratante, un eye liner & un mascara.. pas de craquage à ce niveau-là ! Niveau fringues j'alterne les miennes & celles de ma soeur : c'est pratique quand on vit encore avec sa soeur & qu'on fait la même taille/le même poids, on a l'impression qu'on vient de totalement se relooker alors qu'on n'a pas dépensé un rond !

    Mes vrais craquages se situent au niveau des livres/DVDs… alors pour me raisonner j'ai développé des techniques :

    1. Acheter chez Pèle-mèle, Bibliopolis ou tout autre boutique pas chère/de seconde main. Au lieu de 8€ un livre de poche on s'en sort pour un prix entre 1.5 et 3€, et pour les DVD, au lieu de 18-23€, on n'en dépense que 5 à 10 !

    2. Aller à la bibliothèque/regarder en streaming/télécharger (pas bien) : on découvre des trucs, et on n'a rien dépensé ! Et si on a vraiment un coup de coeur alors ok, on achète le livre/le DVD ! Bien souvent j'dépense trop pour des livres ou des DVDs que soit je ne lis/regarde pas, ou que je n'aime pas ou que je ne regarderai/lirai pas 2 fois !

    3. Demander à nos amis de nous prêter des bouquins, aller chez eux avec une clef USB / un disque dur externe !

    4. Faire les brocantes, les puces, etc, on peut vendre nos livres & en racheter d'autres !

    voilà si des rats de bibliothèque passent par ici 😀

  19. Anonyme
    Répondre

    bonjour j'ai decouvert les youtubeuse et ls blogs beauté il y a 6 mois et c'est vrai que depuis j'ai pas mal acheté mais je n'est pas grand chose non plus quelques fards 2 palettes sephora 2 mascara 3 fdt 2 blush 2 eyes liner et quelques crayons 6 gloss et rouges à lèvres et serieux je trouve que ça me suffit largement d'ailleurs je tente de finir mes gloss avant d'en acheté d'autre je vois pas l'interet d'avoir 50 vernis ou 25 rouges à levres moi j'ai que 5 vernis des couleurs pastels car si je m'achete des trucs flashy je les mettrais pas et niveau rouge à levre idem j'aime les couleurs nudes rosés genre bois de rose belge clairs je vois pas l'interet d'avoir 10 fois la même couleur!apres tu raison il vaut mieux avoir 1 ou 2 rouge à levre à 10 ou 15 euro que d'en avoir 50 a 1 euro! sinon moi je m'achete surtout du gemey loreal noamen e fd mais bon j'ai un fdt essence le stay all day et franchement je l'aime pas tellement il est bof mais je vais le mettre jusqu'en juin pour le finir là aussi faut mieux avoir un fdt à 15 ou 20 euro que à 4 euro enfin moi j'ai rouvé mon bonheur chez gemey ! sinon plus jeune j'etais accro au manga et je depensais tout mon argent la dedant j'etais se qu'on appelle une otaku ioi maintenat disons que je m'en suis lassée sauf le yaoi ou je suis toujours accro pour celles qui connaissent mais bon on trouve les oeuvre facilement sur internet et les editeurs français les vendent très cher 10 euro un volume en general contre 5 il y a quelque année et generalement il y a 20 volume en moyenne et puis les shojo manga pour fille à par quelques titres exeptionnels je trouve que la plupar sont bien cruche j'ai vraiment passé l'age par contre les yaoi xox j'aime

  20. Bulle_Virtuelle
    Répondre

    J'ai tellement aimé ton article que j'ai décidé de l'imprimer. Je fais pas mal d'achats compulsifs surtout via le net, j'ai des stocks de produits pour au moins 1 an du coup j'ai décidé d'acheter seulement quand j'en ai besoin c'est dur mais il faut que je me force.

  21. Mayawel
    Répondre

    Tu résumes super bien la situation, depuis quelques mois j'essaie de me résonner pour ne pas acheter trop de maquillage mais dur dur quand on voit les blog beauté remplie de produits si tentant et que pendant ce temps, tu publies un test cosmétique tout les mois parce que tu n'as rien à présenter.

    Pour pas craquer, c'est simple: fixer un prix au delà duquel un cosmétique est trop cher pour nous, résultat, soit tu économises avant d'acheter, soit tu te reportes sur des marques plus abordables

  22. Emily Fabre
    Répondre

    Il y a déjà eu beaucoup de réaction à ton écrit…je le trouve tellement juste…je suis actuellement en dépression pas à cause des achats compulsifs beauté mais j ai mis le doigt sur cette addiction et c est un problème mental qu il est important de régler et ce n est pas le signe d une fonctionnement normal dixit ma psy mais comme toi je suis j étais toujours en train de me demander ce que j allais acheter pour alimenter mon blog, pour le tester… Dépensant des sommes folles …les youtubeuses y contribuent mais là où ça devient dangereux c est quand tu as un besoin irrépressible d acheter et qu au final cela comble pas tellement enfin si mais le plaisir est éphémère….

  23. Emily Fabre
    Répondre

    Un conseil de ma psy : ne plus aller sur YouTube, sur les blogs ….ne plus être en contact avec tout ça où se fixer un budget comme tu dis maxi mais c est tellement difficile arfff